Assistance au 04 66 05 73 59
Paiement sécurisé CB

Composition d’un e-liquide de cigarette électronique

propyleneglycol

La composition détaillée d’un e-liquide de cigarette électronique

Depuis maintenant quelques années, la cigarette électronique s’est beaucoup démocratisée et de nombreuses personnes l’utilisent quotidiennement sans réellement savoir ce que contient le liquide qui sert à la faire fonctionner. Nous allons voir en détails quels sont les ingrédients utilisés pour fabriquer ce dernier afin de vous fournir des informations précises sur la composition d’un e-liquide.

Le Propylène Glycol

Il s’agit d’un des composants majeurs des e-liquides puisqu’il représente en général entre 50% et 80% de de la recette. Bien que ce soit un produit purement chimique comme le laisse présager son nom, il n’est pas spécialement nocif pour la santé et il est très fréquent d’en trouver dans des produits alimentaires, cosmétiques ou encore pharmaceutiques.

Ce n’est donc pas un élément spécifique à la cigarette électronique, nous en consommons quotidiennement sous différentes formes. Cependant, même si les études ayant été faites à ce sujet s’avèrent plutôt rassurantes pour l’instant, les conséquences de son inhalation régulière sur du long terme ne peuvent pas encore être considérées comme inoffensives du fait que le phénomène reste très récent.

Concernant son utilité, le Propylène Glycol permet dans un premier temps d’obtenir la fameuse sensation de « hit » à la gorge tant recherchée par les fumeurs car reproduisant l’effet du tabac lors de son inhalation. Ensuite, il permet également d’obtenir des arômes plus prononcés ainsi qu’une meilleure saveur grâce à son goût sucré. La vapeur que génère le propylène Glycol est fine et légère, pouvant ainsi être accompagnée sans problème des autres produits que nous allons présenter.

La Glycérine Végétale

Ce deuxième ingrédient représente également une énorme part de la composition d’un e-liquide, variant dans la plupart des cas entre 20% à 50% de cette dernière. La Glycérine Végétale et le Propylène Glycol forment la base centrale du liquide, pouvant aller de 80% à 90% de sa contenance totale. Certains liquides se voulant plus sains, communément appelés « full VG », sont composés uniquement de Glycérine Végétale.

Comme c’est le cas pour le Propylène Glycol, il n’est pas rare de retrouver ce produit dans le secteur alimentaire, pharmaceutique et cosmétique. Il est donc consommable sans gros risque pour la santé d’après ce que nous en savons, bien qu’encore une fois les effets sur le long terme restent difficilement évaluables. Il faudra donc attendre quelques années pour pouvoir affirmer qu’il n’est pas toxique.

La Glycérine Végétale est complémentaire au Propylène Glycol. Nous avons vu précédemment que ce dernier permettait d’obtenir un arôme prononcé et une vapeur fine et légère, eh bien la Glycérine Végétale n’a au contraire pas de goût identifiable mais génère une vapeur plus épaisse en abondance. Il est donc intéressant de prêter attention à la répartition de ces deux ingrédients lorsque vous achetez votre e-liquide afin de choisir selon vos préférences en termes de goût et de vapeur.

La nicotine

e-liquide

Comme vous le savez sûrement si vous êtes utilisateur d’une cigarette électronique, la nicotine n’est pas un élément indispensable dans la composition d’un e-liquide. En effet, celle-ci n’est ajoutée que pour fournir une alternative aux personnes addictes avec un effet moins néfaste pour la santé que le tabac. D’après de récentes études, la nicotine présente dans les e-liquides ne provoquerait pas de maladies graves contrairement à la combustion du tabac qui est très toxique.

Pour être intégrée au processus de fabrication des liquides de cigarette électronique, la nicotine est extraite des feuilles tabac sous forme liquéfiée. Il y a plusieurs types de dosage de nicotine possibles dans les e-liquides du marché français, allant de 0mg/ml, autrement sans nicotine jusqu’à 18mg/ml  (le taux plus élevé). Le dosage en nicotine de votre e-liquide se fera en fonction du nombre de cigarettes que vous fumez, mais aussi en fonction de votre matériel.

La quantité de nicotine présente influera l’intensité du « hit » à la gorge.

Les e-liquides nicotinés sont vivement déconseillés aux non-fumeurs qui souhaitent l’utiliser à des fins récréatives. Concernant les personnes mineures, la législation interdit l’utilisation et la vente de matériel et de e-liquides.

Les arômes

e-liquide

 

Comme vous vous en doutez sûrement, les arômes sont les ingrédients qui permettent de donner une saveur particulière à un liquide. Ils représentent en général 3 à 15% de sa composition et peuvent être de nature végétale ou chimique, voire une combinaison des deux. Il y a aujourd’hui une quantité innombrable de goûts différents en France et dans le monde, qui peuvent soit être associés à une saveur déjà connue, soit être créés de toute pièce.

Même si ce type de produit est encadré par des normes d’hygiène et de sécurité très strictes, il est important de vérifier que les liquides que vous achetez soient certifiés de qualité alimentaire. Privilégiez également les fabricants faisant preuve de transparence sur la provenance de leurs arômes pour être sûr qu’ils ne représentent aucun danger.

Les arômes sont sans doute les composants dont il faut le plus se méfier car comme nous l’avons dit, il en existe des milliers différents, ce qui amène certains fabricants à privilégier l’innovation pour se démarquer de la concurrence au détriment de la qualité. Il y a déjà eu des polémiques au sujet de certaines réactions néfastes provoqués par des arômes de e-liquide dans certaines conditions, comme le benzaldéhyde ou le diacétyle.

L’alcool et l’eau

composition d'un e-liquide

Servant principalement à fluidifier le e-liquide, ces deux ingrédients ne représentent qu’une infime partie de sa composition, à savoir 1 à 2% dans la plupart des cas voire 5% au maximum, et sont parfois même totalement absents car pas indispensables.

Concernant l’alcool, puisque c’est souvent ce qui intrigue le plus les gens, il s’agit précisément d’éthanol dénaturé, parfois accompagné de méthanol ou de propanol. En plus de servir à mieux diluer le mélange des différents liquides, il permet d’accentuer la saveur des arômes, on le qualifie donc d’exhausteur de goût. L’eau déminéralisée y est ajoutée afin de fluidifier le tout. L’alcool sert également à générer une vapeur plus dense et plus épaisse.

Étant donné qu’il n’est pas utilisé en grande quantité, l’alcool que contiennent les liquides de cigarette électronique n’est donc pas nocif pour la santé. De plus, il ne passe pas dans le sang comme c’est le cas lorsque il est bu, il se contente de s’évaporer au contact de la résistance et ne laisse ainsi aucune trace sur l’organisme. Il n’y a donc a priori pas de risque pour les personnes alcooliques ou pour ceux dont la religion interdit la consommation d’alcool.

 

Si vous avez encore quelques inquiétudes au sujet des dangers potentiels de la cigarette électronique et des e-liquides, lisez ici un article sur l’étude du Professeur Riccardo Polosa, directeur de l’Institut de Médecine de l’Université de Catane, sur les risques liés à la vapeur de cigarette électronique

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.