Assistance au 04 66 05 73 59
Paiement sécurisé CB

E-liquides aux sels de nicotine, qu’est-ce que c’est? On vous l’explique!

E-liquide aux sels de nicotine

La révolution des sels nicotiniques, pour qui, pour quoi ?

Nouvellement arrivés sur le marché depuis la fin de l’année 2017, les e-liquides aux sels de nicotine font une jolie percée dans la gamme des e-liquides de vapotage. Inconnus il y a encore quelques mois, ils sont plébiscités par la majorité des utilisateurs d’e-cigarettes qui tentent l’expérience. Moins forts en bouche, plus rapides à agir par rapport aux e-liquides classiques, permettant une vape plus discrète, ils présentent de nombreux avantages qui peuvent amener d’anciens fumeurs à enfin stopper définitivement la cigarette traditionnelle.

Mais que sont ces sels nicotiniques? Quels sont leurs avantages, et pour qui sont-ils vraiment destinés ?

Nous verrons ensuite comment les pods, en nous ouvrant la porte aux sels nicotiniques, mais pas seulement, réinventent notre expérience de la e-cigarette.

E-liquides aux sels de nicotine, qu’est-ce que c’est? On vous l’explique!

Pour avoir une réponse satisfaisante, il faut se tourner vers la définition d’un sel en chimie : c’est un ensemble d’ions positifs et négatifs (aussi appelés anions et cations), qui présente un pH global neutre.

C’est bien beau tout ça, nous voilà bien avancé…

Pour faire simple, il s’agit d’une forme spécifique de la molécule de nicotine, très stable, qui est naturellement présente dans la plante. L’industrie du tabac l’extrait et utilise plutôt la molécule sous forme acide, tandis que les e-liquides jusqu’ici utilisaient une forme rendue basique par ajout de soude (cette opération facilitait l’extraction et la purification de la nicotine).

Aux conditions normales de température et de pression, la grande majorité des sels est solide : c’est ce qui rend difficile leur extraction et leur intégration dans des substances comme les e-liquides. C’est pour cette raison qu’ils n’étaient pas répandus jusqu’alors, les scientifiques n’ayant pas réussi à les extraire correctement.

Pour obtenir ces sels, les chercheurs les extraient donc d’abord par ajout d’une base comme la soude, puis ajoutent des mélanges d’acides (dont en général l’acide benzoïque) pour faire redescendre le pH. On obtient alors un mélange donc le pH est compris entre 5 et 6 (pH voisin de la nicotine présente dans les cigarettes classiques).

 

Comme dans la plante

La nicotine contenue dans les e-liquides aux sels de nicotine est incorporée sous forme de sels. C’est la forme sous laquelle la nicotine est présente dans la plante à l’état naturel. Cette propriété permet une satisfaction qui imite mieux celle ressentie avec une bouffée de cigarette de tabac. Les e-liquides aux sels de nicotine permettent de recréer des sensations de vapotage plus intenses.
Les sels de nicotine permettent d’améliorer la délivrance de nicotine avec des e-liquides fortement dosés en nicotine (20mg/maximum en Europe) en réduisant le hit. Une nicotine avec un PH plus bas (plus acide) est en effet moins irritante et facilite donc l’inhalation.

 

D’accord, mais à quoi ça sert d’avoir un sel de nicotine ? Quels sont les avantages d’un tel produit ?

Tout repose dans la composition de la molécule et surtout dans son pH.

Il semblerait tout d’abord que les sels de nicotine passent plus facilement dans le sang que la nicotine base. Les fumeurs ont ainsi plus rapidement le taux de nicotine circulant adéquat et ressentent moins le besoin de continuer le geste de vapotage. L’utilisation de sels nicotiniques permettraient donc de réduire la longueur des séances de vape, ce qui permet d’espacer aussi progressivement les séances.

En effet, les liquides de vapotage classiques ne permettent d’atteindre une concentration en nicotine dans le sang équivalente à celle de la cigarette que 20 à 30 minutes après la bouffée. Les sels nicotiniques permettraient (des études sont encore nécessaires pour établir scientifiquement cette donnée) d’obtenir cette concentration en 25 à 30 secondes, ce qui est similaire au comportement de la nicotine fumée via une cigarette de tabac.

L’autre avantage, par rapport à la nicotine basique consommée via les e-liquides, c’est le pH légèrement acide, qui limite la sensation d’irritation de la gorge (aussi appelée « hit » ou « throat hit »). Cette sensation désagréable qui provoque la toux est souvent retrouvée lors du vapotage de e-liquides fortement dosés en nicotine, et peut décourager les nouveaux utilisateurs de cigarette électronique. Le goût en bouche avec ces sels nicotiniques est plus doux et plus consistant (la fumée étant moins volumineuse mais plus compacte).

Enfin, l’usage de sels de nicotine permet de fumer avec une puissance plus faible. Moins d’air est inhalé : le vapotage se fait plus discret et cela permet de diminuer la consommation de produit par 2 ou 3 environ, ce qui n’est pas négligeable !

 Les sels nicotiniques, pour qui ?

 

Les e-liquides aux sels de nicotine sont tout d’abord intéressants pour le profil des primo-vapoteurs. Jacques le Houezec voit les sels de nicotine comme un produit de transition pour certains fumeurs qui passent à la vape et qui n’arrivent pas à obtenir suffisamment de nicotine car ils ont du mal avec des bouffées plus importantes (nécessaires lorsque l’on vape pour ne pas avaler d’air avec la vapeur) qui irritent la gorge. C’est le cas des personnes ayant une broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), un emphysème, ou de très gros fumeurs avec une arrière-gorge très abîmée. «Les sels de nicotine leur permettent de vapoter quelque chose d’efficace sans avoir d’irritation» explique le Pr le Houezec. « Ensuite, ils peuvent repasser à de la vape traditionnelle. Cela les aide à passer le cap de l’arrêt de la cigarette ».

 

Les sels de nicotine sont également intéressants pour ceux qui vapotent beaucoup car ils ont un fort besoin de nicotine. «Ceux qui consomment par exemple 30 ml par jour peuvent avoir un petit système de e-cigarette produisant un aérosol moins « aérien » qui leur délivre des doses de nicotine plus importantes. Cela va leur permettre de diminuer la quantité de vapeur inhalée chaque jour» informe J. le Houezec.

A qui s’adresse les e-liquides aux sels de nicotine ?

Globalement, tout le monde peut être concerné.

Mais les e-liquides aux sels de nicotine vont vraiment correspondre:

  • Aux nouveaux vapoteurs, qui souhaitent arrêter de fumer et se sevrer rapidement. Le fait d’atteindre rapidement la concentration ad hoc de nicotine dans le sang permet de limiter le geste de vapotage et facilite le sevrage, tout en limitant la sensation de manque au cours de la journée. L’absence de hit permet d’utiliser tout de suite des dosages élevés de nicotine sans que ce soit désagréable, et de ne pas ressentir de manque. Cela facilite l’arrêt immédiat du tabac, et limite les usages mixtes associant e-cigarette et cigarette classique.
  • Aux anciens vapoteurs, qui n ‘ont pas été convaincus par la cigarette électronique car ils n’avaient pas l’impression d’être comblés vis à vis de leurs besoins en nicotine, le souci sera certainement résolu grâce à ce nouveau type de produit.
  • Aux gros consommateurs, vapotant soit des produits déjà fortement dosés et ne supportant pas bien le « throat hit », soit souhaitant réduire la consommation de e-liquide.

Une des limitations des sels de nicotine est la nécessité de disposer d’un matériel spécifique (de type Pod), et de changer ses habitudes de vapotage (car, contrairement aux anciennes méthodes, la production d’une grande quantité de vapeur n’est plus nécessaire pour obtenir une bonne concentration sanguine de nicotine).

Pour résumer, les e-liquides aux sels de nicotine sont faits pour si:

  • Vous débutez la vape ou si vous  vapo-fumez et rencontrez des difficultés à évaluer le taux de nicotine dont vous avez besoin.
  • Vous êtes un  “gros” vapoteurs lassés d’être accrochés à votre cigarette électronique, vous vaperez moins.
  • Vous vapez et ressentez  une gène avec un taux de nicotine élevée.
  • Vous vapez et recherchez un équipement de petite taille apportant une bonne performance.

Si vous êtes intéressé par nos e-liquides aux sels de nicotine, venez découvrir notre gamme d’e-liquide aux sels de nicotine

 

Quel est le matériel adapté pour utiliser des sels de nicotine?

Pod Breeze AspireToutes les cigarettes électroniques ne permettent pas d’utiliser ce type de produit.

Vous devrez obligatoirement vous munir d’un matériel à inhalation indirecte (ou clearomiseur), doté d’une résistance supérieure à 1 ohm (donc comprise entre 1 ohm et 2,2ohm).

Les matériels à faible puissance seront privilégiés, type pod.

Les e-liquides aux sels de nicotine sont faits pour être utilisés dans de petits appareils de vaporisation. Il est impératif d’adapter la quantité de vapeur délivrée car la nicotine sera absorbée plus facilement par l’organisme du fait du hit inférieur.
Attention : Nous déconseillons l’utilisation des e-liquides aux sels de nicotine sur équipement sub-ohm ( c’est-à-dire des résistances ayant une valeur inférieure à 1 ohm) . Les e-liquides aux sels de nicotine ont été conçus pour fonctionner de manière optimale sur de petits équipements de type pods.

Transition vers de nouvelles habitudes de vapotage : découvrez les Pods !

Les précédentes recommandations éliminent donc tous les atomiseurs, et ne conservent qu’une toute petite partie des clearomiseurs présents sur le marché, en exigeant du consommateur qu’il équipe correctement son matériel.

Par ailleurs, la plus faible consommation de produit au quotidien offre de nouvelles possibilités de miniaturisation des e-cigarettes.

C’est là qu’entrent en jeu les pods. Les pods vont changer votre expérience de vapotage : fini les rechargements hasardeux de liquide. La e-cigarette est compacte (elle tient le plus souvent dans le creux de la main) et discrète : elle ne fait que très peu de vapeur.

A vous d’essayer !

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.