Skip to content
Assistance au 04 66 05 73 59
Paiement sécurisé CB

Grossesse et Cigarette Electronique

ecigarette grossesse sante

La cigarette électronique, on le sait, se révèle nettement moins dangereuse que la cigarette classique. Mais l’est-elle pour la femme enceinte qui fume ? La réponse à cette question ne fait pas l’unanimité au sein des scientifiques et des professionnels du corps médical. Tour d’horizon des différentes positions.

1ère Idée: C’est interdit en l’absence de preuves formelles d’innocuité

Certes, les substances nuisibles comme le monoxyde de carbone sont absentes de la cigarette électronique. Mais l’on ne dispose d’aucune étude à ce jour qui démontre l’innocuité des composantes de l’e-cigarette sur le fœtus. Il faudrait pour les tenants de cette position que des enquêtes sur une population importante de fumeuses enceintes établissent clairement par exemple que l’arôme du produit n’a pas d’impact négatif sur la gestation, l’accouchement et l’évolution normale de l’enfant. Puisqu’à l’heure actuelle, une telle recherche n’est pas encore menée, ce serait exposer le futur bébé à des risques inconnus si une femme enceinte combat son addiction avec la cigarette électronique.

2nde Idée: La cigarette électronique s’impose en cas de choix

Il n’existe aucune étude scientifique qui certifie le caractère inoffensif de l’e-cigarette pour une femme enceinte. En revanche, l’on n’a aucune certitude du contraire. Autrement dit, nul n’est capable d’affirmer que la cigarette électronique soit nuisible pour la femme enceinte, pas même les professionnels qui l’interdisent. Mais on est certain d’un fait : si un choix doit se faire entre la cigarette classique et la cigarette électronique, cette dernière s’impose à tous. Ne contenant pas de substances nuisibles connues, l’e-cigarette est préférable de loin au cas où la dépendance se révèle indomptable.

Il est vrai que d’autres solutions comme la mastication de gomme comestible ou l’utilisation de patchs sont des substituts qui présentent moins de risques que la cigarette électronique. Mais à en croire une étude commanditée en 2010 par la Direction générale de la santé (DGS), 75 % des femmes enceintes qui se sont déterminées à arrêter au début de la grossesse succombent par la suite à la cigarette, abattues par la fureur de la dépendance. Si l’on tient compte de ce pourcentage important de femmes enceintes pouvant faire une rechute, on doit reconnaître qu’il vaut mieux qu’elles utilisent, en récidivant, non plus la cigarette ordinaire, mais l’e-cigarette, avancent en conclusion les médecins favorables à la prescription de la cigarette électronique.

Vapoter ou fumer : chaque femme enceinte doit en décider en son âme et conscience

Ce qu’il faut idéalement obtenir d’une femme enceinte est qu’elle cesse de fumer pour protéger son futur rejeton. Les sages-femmes, les médecins et les gynécologues s’emploient à montrer aux femmes enceintes les dangers du tabac sur la grossesse dès la première consultation prénatale. Et celles qui continuent de fumer ont donc conscience de la gravité de leur comportement. De la même manière, la femme enceinte qui choisit la cigarette électronique comme substitut, à défaut d’arrêter définitivement, ne doit pas être maintenue dans la croyance que sa grossesse évoluerait comme si elle ne fumait pas du tout.

Au contraire, il faut qu’elle sache qu’il se pourrait bien que son comportement nuise au développement normal du fœtus, empêche un accouchement facile ou contribue à une probable malformation de l’enfant. Elle doit savoir en outre que tout ceci relève de l’ordre du probable et que rien n’est certain. Sur la base de ces informations, chaque fumeuse enceinte pourra décider de ce qui est bon pour elle.

S’appuyant sur l’inexistence de preuves scientifiques de l’innocuité de l’e-cigarette pour une femme enceinte, certains médecins interdisent l’usage de ce substitut aux femmes en état de grossesse. Mais il faut avouer que si un choix s’avère nécessaire entre les deux produits, l’e-cigarette présente moins de risques connus. C’est pourquoi, si une femme enceinte ne peut pas vaincre son addiction, il est préférable qu’elle utilise la cigarette électronique en pleine conscience des risques possibles.

 

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.

Scroll To Top