Assistance au 04 66 05 73 59
Paiement sécurisé CB

Cigarette électronique : mode d’emploi

cigarette électronique

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes souhaitent arrêter de fumer, ou dans un premier temps, réduire leur consommation de cigarettes « dures ». Ces cigarettes contiennent de la nicotine, qui combinée à une combustion, peut faire de nombreux dégâts sur la santé. C’est pourquoi l’utilisation de la cigarette électronique parait adéquate.

En effet, celle-ci n’a pas l’étape si dévastatrice de la combustion de nicotine. Plusieurs formules sont disponibles, avec (ou sans) nicotine, avec un arôme désiré, etc. Il est aussi possible de choisir quel degré de puissance de nicotine vous souhaitez vaper. Comme il existe des formules sans nicotine, c’est aussi possible de fumer « par réflexe » et besoin d’avoir une cigarette en bouche.

Cet article est là pour vous aider à mieux utiliser les cigarettes électroniques à l’aide d’un mode d’emploi, simple et facile d’utilisation. Nous allons dans un premier temps exposer les différentes composantes de la e-cigarette, puis dans une seconde partie, comment les utiliser à bon escient.

De quoi est composée la cigarette électronique ?

La cigarette électronique (ou e-cigarette) est composée de trois parties distinctes que sont la batterie, l’atomiseur et la résistance. Voyons un peu plus en détail leurs fonctionnalités :

La batterie

La batterie est le dispositif alimentant en énergie électrique la résistance de votre cigarette électronique.
Deux points important sont à prendre en compte dans le choix de votre batterie : l’autonomie et la puissance c’est à dire sa capacité à produire de la vapeur.

C’est à cet endroit qu’il faudra recharger votre e-cigarette pour alimenter le système. La batterie fournit la puissance électrique nécessaire à l’atomiseur pour chauffer la résistance et ainsi, permettre la vape. La grande majorité des batteries actuelles sont faites en lithium-ion rechargeables, tout en offrant une bonne autonomie. Vous pouvez la recharger, soit avec un chargeur classique relié au secteur, soit à l’aide du système passthrough qui permet de vaper pendant que la batterie recharge. Pour savoir si votre batterie est vide ou pas, une LED clignotera pendant un laps de temps (généralement entre 10 et 15 secondes). Selon les marques, la batterie peut être à tension fixe ou à voltage variable. Dans le premier cas, la tension est réglée en usine et n’est plus modifiable par la suite. Dans le second cas, l’utilisateur a la possibilité d’ajuster la tension de sortie dans le but d’augmenter la puissance de la vape. Ainsi, la batterie est  un élément décisif dans la quantité et la qualité de la vape. L’autonomie d’une batterie est difficile à déterminer de manière juste car elle dépendra de la fréquence et de la durée des inspirations, du voltage, de la puissance et du clearomiseur utilisé. Pour vous donner une idée de la durée de fonctionnement d’une batterie en heures, vous pouvez en diviser sa capacité par 150 s’il s’agit d’une batterie à tension fixe et par 200 s’il s’agit d’une batterie à tension variable.

Retrouvez sur cette page nos batteries de type ego. Et ici toutes nos batteries “box”, au format carré, elles sont équipées d’un écran grâce auquel vous pouvez régler la puissance et voir l’état de charge de votre batterie.

L’atomiseur

L’atomiseur constitue l’un des éléments essentiels pour le fonctionnement des cigarettes électroniques car il renferme à la fois la résistance et le réservoir.

La résistance

Au contact de la résistance avec la batterie, celle-ci chauffe pour permettre au e-liquide de se vaporiser. Cette pièce se change régulièrement, à hauteur d’une fois toutes les deux à trois semaines. Tout dépendra de l’utilisation que vous en ferez. Généralement, on dit une fois tous les 15 jours pour une utilisation équivalente à un paquet de 20 cigarettes par jour. Pour connaître la fin de vie de votre résistance elle n’ émettra plus beaucoup de vapeur et surtout vous aurez un fort goût de brûlé . Il est conseillé d’en avoir une ou plusieurs d’avance.

Retrouvez ici toutes nos résistances.

Le réservoir

Le réservoir est cette partie de la cigarette électronique qui permet de stocker le e-liquide  à vapoter. La contenance de celui-ci est variable d’un modèle à l’autre.

Retrouvez ici tous nos réservoirs.

Voilà les trois composantes d’une cigarette électronique.

Comment utiliser sa e-cigarette ?

Outre le fait d’aspirer la vapeur pour vapoter, il faut savoir comment fonctionnent les recharges de batteries et de e-liquides.

Recharger sa batterie

Lors de l’acquisition de la première e-cigarette, les batteries sont chargées et prêtes à l’emploi. En fonction des différentes marques et modèles de e-cigarettes que vous aurez choisis, les durées d’autonomie ne sont pas les mêmes. Quand la batterie est vide, celle-ci clignotera 13 secondes et c’est donc le moment pour procéder à sa recharge.

Pour recharger une batterie de type ego, dans un premier temps, il faut dévisser la batterie de l’atomiseur pour la visser sur le chargeur USB prévu à cet effet. Branchez le chargeur USB sur un port USB de votre ordinateur ou sur l’adaptateur secteur USB fourni avec. Le voyant lumineux va passer rouge. Quand il virera au vert, c’est signe que la batterie est rechargée et pleine. Le principe est le même que pour les batteries d’ordinateur : il faut attendre qu’elle soit déchargée pour la charger afin d’optimiser sa durée de vie.

D’autres modèles de batteries plus récents se rechargent désormais grâce à une prise micro-USB, présente sur la batterie.

Recharger ses e-liquides

Les e-liquides sont les liquides qu’il faudra insérer dans l’atomiseur pour vapoter à vos goûts. Pour cela, il vous faudra au préalable imbiber votre résistance en mettant quelques gouttes de e-liquides sur les parties cotonnées de celle-ci, il s’agit de l’amorçage de la résistance. Ceci fait, il suffit de remplir son réservoir jusqu’à son niveau maximum.

Vigilance : quand vous vous apercevrez d’un manque de vapeur ou d’un goût chaud et fade, procédez à la recharge immédiatement. Ne vapotez pas avec un atomiseur à sec, cela peut causer des dommages.

Avec tous ces conseils, vous pourrez optimiser au mieux l’utilisation de votre e-cigarette et la préserver. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter, notre équipe sera ravie de vous aider.

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.